29 septembre 2012

La Chanson de la semaine (116) : Asesinas + Las Otras (LAS OTRAS)

LAS OTRAS fait partie de cette constellation de groupes de punk qui se forment depuis des années à Barcelone (et dont j'aurai l'occasion de vous parler dans la deuxième partie de la spéciale punk espagnol de S.A.V.). Entièrement féminin, ce quatuor est composé de membres qu'on retrouve dans des groupes comme CROSTA, ELECTROSHOCK, FLUJO ou encore DEMOCRATAS. Musicalement, Las Otras fait dans le punk/hardcore basique et efficace. Leurs paroles, très politisées, s'inscrivent clairement dans un discours anarcho-féministe. Leur récent 7", sorti par Discos sense nom, est ainsi dédié aux "femmes qui au cours de l'histoire et à travers le monde se sont levées pour combattre, ont formé des groupes de hors-la-loi et se sont défendues et ont résisté à l'oppression quotidienne et aux agressions chaque jours". "Las Otras" est une chanson sur ce thème, tandis que "Asesinas" évoque les violences faites aux femmes. A écouter et à télécharger librement depuis le lien bandcamp ci-dessous ou à voir en concert dans les deux vidéos à la suite :






27 septembre 2012

Graffitis à... (16) : Pays Basque

Pour rester dans le thème de la dernière émission de S.A.V., une série de photos de graffs (pour la plupart politiques) prises récemment au Pays Basque (des deux côtés de la frontière), au mois de mai dernier, vers Ondarroa, Mutriku, Pasaia ou Sare.


Pour rappel : toute une série de graffs pris à Vittoria-Gasteiz, ici et ici

26 septembre 2012

S.A.V. sur Radio Canut : Spéciale punk espagnol - 1ère partie (émission du 25 septembre 2012)

Première partie de la spéciale punk espagnole consacrée, cette semaine, aux débuts de la scène dans les années 70-80. On s'est baladé dans le pays, de Madrid (Almen TNT, Kaka de Luxe, La Broma de Satan, Espasmodicos) à Barcelone (La Banda Trapera del Rio, Ultimo Resorte, Desechables, Detectors, Anti/Dogmatikss), puis à Saragosse (IV Reich, Cocadictos), en Andalousie (TNT) ou encore à Tenerife (Chute de Esperma, Familia Real) avant de s'intéresser à la scène basque (Eskoria-Tza, Cicatriz, Las Vulpess, RIP, La Polla Records, Eskorbuto, Kortatu). L'occasion de présenter chacune de ses scènes avec une vingtaine de groupes plus ou moins connus au programme. Le tout, comme à chaque fois, à écouter et à télécharger librement ci-dessous (playlist détaillée à la suite) :


Pour télécharger l'émission (fichier mp3), cliquez ici (clic droit puis "enregistrer la cible du lien sous")

Playlist :

ALMEN TNT : Ya nadie cree en la revolucion
KAKA DE LUXE : La pluma electrica
LA BROMA DE SATAN : Conflicto mundial
ESPASMODICOS : Mata
LA BANDA TRAPERA DEL RIO : Ciutat podriga
ULTIMO RESORTE : Presos
DESECHABLES : No me consigue divertir
DETECTORS : La ciutat no es per mi
ANTI/DOGMATIKSS : Estado de caos
IV REICH : Sucio policia
COCADICTOS : Juan Pablo II y amigos
TNT : Gilmore '77
CHUTE DE ESPERMA : No keremos
FAMILIA REAL : Destruye
ESKORIA-TZA : Demokrazia
CICATRIZ : Enemigo publico
LAS VULPESS : Me gusta ser une zorra
RIP : Escoria
LA POLLA RECORDS : Y ahora que ?
ESKORBUTO : Maldito pais
KORTATU : Hotel Mombar

24 septembre 2012

ANNONCE : Spéciales punk espagnol dans l'émission S.A.V., mardi 25/09 et 02/10

Après New-York, Los Angeles, l'Allemagne, l'Australie, la Suède ou toute une série d'émissions sur la scène riot grrrl, l'émission S.A.V. continue son tour du monde et sa petite histoire subjective du punk/rock indé. Pour les deux prochaines semaines, c'est à la scène punk espagnole que l'on s'intéressera cette fois-ci.
Première partie le mardi 25 septembre avec une émission consacrée aux débuts de cette scène au tournant des années 1970-1980. L'occasion de s'intéresser aux différentes scènes madrilène, barcelonaise, basque (sans compter des détours par Saragosse, Grenade ou Ténérife), à leurs différents contextes bien particuliers et aux principaux groupes de l'époque, parmi lesquels Eskorbuto, Ultimo Resorte, Kaka de Luxe, La Banda Trapera del Rio, Familia Real, Las Vulpess et encore 15 autres !
Deuxième partie le mardi 2 octobre avec, cette fois-ci, une sélection de groupes actuels comme Sudor, Crosta, OTAN, ÜBER, La URSS et plein d'autres.
En direct, ce sera à chaque fois sur Radio Canut (102.2FM, sur Lyon et environs, ou via radiocanut.org de n'importe où ailleurs), de 17h à 18h. Séances de rattrapage en libre écoute/téléchargement sur ce blog peu après.

22 septembre 2012

La Chanson de la semaine (115) : Me gusta ser una zorra (LAS VULPESS)

Lorsque LAS VULPESS se forme dans les environs de Bilbao au début des années 1980, la scène punk espagnole et basque est en pleine explosion (à suivre dans la prochaine émission de S.A.V. !). Depuis quelques années, la scène se structure et se développe à Madrid, à Barcelone ou au pays Basque dont elles sont originaires. Dans l'immédiat après-Franco (le dictateur est mort en 1975), les punks participent à la fois du mouvement de libération qui suit la fin de la dictature et s'affrontent aux survivances de ce régime fasciste qui mélangeait répression politique et puritanisme religieux. La provocation est leur principale arme.
Si plusieurs groupes de l'époque comme ULTIMO RESORTE ou DESECHABLES sont emmenés par une chanteuse, LAS VULPESS serait le premier groupe punk espagnol entièrement féminin. Aux yeux des conservateurs de l'époque (ainsi qu'aux yeux d'une partie de la scène punk/hardcore de l'époque gangrénée par le machisme...), que quatre jeunes femmes décident de former un groupe de punk dont le nom signifie quelque chose comme "les salopes" était déjà en soi une provocation insupportable. Le scandale explose en 1983 après qu'un clip de leur chanson "Me gusta ser une zorra" soit diffusé à la télévision espagnole, dans l'émission musicale Caja de Ritmos, à une heure de grande audience. C'était une année d'élection et la presse conservatrice s'empare de l'affaire en soulignant le caractère obscène de certaines paroles de la chanson qui parle librement de sexe et de masturbation. Ce qui n'était qu'une chanson de punk assez confidentielle devient une véritable affaire d'état et le groupe se heurte alors à une hostilité à peu près générale. Las Vulpess se sépare peu de temps après.
"Me gusta ser una zorra" sort tout de même en 7" en 1983 et reste le seul disque du groupe jusqu'à sa reformation dans les années 2000. Composé à partir de la reprise d'un riff du morceau des Stooges "I wanna be your dog", c'est un classique du punk espagnol. Au-delà du contenu sexuel des paroles sur lequel la presse de l'époque s'était focalisé, cette chanson est surtout une revendication de liberté et d'indépendance qui en fait une sorte de manifeste féministe punk dont le propos peut être résumé ainsi : "laissez moi vivre comme bon me semble et ne venez plus me dire ce que je dois faire". Le scandale provoqué n'illustre rien d'autre que le puritanisme et le machisme de l'Espagne d'alors.

la vidéo de 1983 :


une version plus récente du morceau (ma préférée) :

18 septembre 2012

S.A.V. sur Radio Canut : Emission du 18 septembre 2012

Au programme, cette semaine : des nouveautés punks espagnoles (Sudor, Crosta, Belgrado), américaines (Birth Deformities, Warsong, The Coathangers, The Nervous, Unnatural Helpers, Daylight Robbery) et anglaises (Good Throb), du rock indé canadien (Young Mother) et américain (Big Nils), de la no wave (Silver Daggers) et une série de vieux groupes (post-)punk des années 70-80 (Gang of Four, Kleenex, Essential Logic, Chaos Uk, The Damned). Le tout à écouter et à télécharger librement ci-dessous (la playlist détaillée est à la suite) :



Pour télécharger l'émission (fichier mp3), cliquez ici (clic droit puis "enregistrer la cible du lien sous")

Playlist :

SUDOR : Sin novedad en las cloacas
GOOD THROB : Cosmic libido
BIRTH DEFORMITIES : Mentally damaged
CROSTA : Treu ts la oresta camell
DAYLIGHT ROBBERY : Racer racer
WARSONG : Window shop for love
CHAOS UK : Lawless britain
BELGRADO : Visions of massacre
THE COATHANGERS : Merry go round
YOUNG MOTHER : The well tempered male
SILVER DAGGERS : Joy
GANG OF FOUR : Outside the train don't run on time
KLEENEX : Heidi's head
ESSENTIAL LOGIC : Eugene
THE DAMNED : Ballroom blitz
BIG NILS : Cuba swag
THE NERVOUS : Genital panic
SILVER DAGGERS : New high & ord
UNNATURAL HELPERS : Hate your teachers

16 septembre 2012

La Chanson de la semaine (114) : Cuba swag (BIG NILS)

Big Nils est un quartet du Massachussets (dont la chanteuse Coco Moore n'est autre que la fille de Kim Gordon et Thurston Moore). Depuis un peu plus d'un an, le groupe enchaîne les sorties dans un registre indie rock très marqué par le son et l'esprit des années 1990 : une guitare plus à l'aise dans le chaos sonore que dans les mélodies léchées, une basse omniprésente et un chant aux accents riot grrrl. Bref, que du bon ! La preuve avec leur dernier single "Cuba swag" (sorti le mois dernier) et "Looking through my eyeballs" (sorti juste avant l'été), tous les deux en autoproduction. Aux dernières nouvelles, le groupe se serait mis en pause pour que ses membres poursuivent leurs études... les adolescents sont trop sérieux aujourd'hui.



12 septembre 2012

S.A.V. sur Radio Canut : Emission du 11 septembre 2012

Au programme, cette semaine : un début bruitiste et bien barré (FNU Ronnies, Sperm Wails, House 1 and 2, Free Kitten), des classiques punks (The Wipers, The Avengers, Eskorbuto, Leuzemia, Malaria!), des nouveautés du label parisien Et Mon Cul c'est du Tofu (Les Morts vont bien, Barberos, Hophophop) et toute une série de nouveautés punks (Youth Avoiders, Sudor, Los Monjo) et rock indé (Spirit Valley, The Pheromoans). Le tout est à écouter et à télécharger librement ci-dessous. La playlist détaillée est à la suite :



Pour télécharger l'émission (fichier mp3), cliquez ici (clic droit puis "enregistrer la cible du lien sous")

Playlist :

FNU RONNIES : Valley of Wastoids
SPERM WAILS : Lady Chatterley
HOUSE 1 AND 2 : Peanut, butter and jelly
FREE KITTEN : Punk v. Punk
THE WIPERS : Return of the rat
YOUTH AVOIDERS : Night fever
SPIRIT VALLEY : Victory
MALARIA! : Your turn to run
LES MORTS VONT BIEN : Das Leben ist so schwarz
BARBEROS : Hot squash
LEUZEMIA : Un Lugar
THE AVENGERS : Thin white line
ESKORBUTO : Maldito pais
SUDOR : Tu coche, tu casa y tu novia
LOS MONJO : Despreciable
THE PHEROMOANS : I'm a you know what
HOPHOPHOP : Psychautisme

8 septembre 2012

La Chanson de la semaine (113) : Tu coche, tu casa y tu novia (SUDOR)

Sudor joue un punk direct, brut, au son crade et agressif comme pas mal de groupes espagnols et mexicains semblent en avoir le secret aujourd'hui. Du coup, je classerais volontiers le groupe dans la même famille que d'autres comme OTAN ou LOS MONJOS. Après quelques demos K7, un EP en 2009, un split avec CRIMEN DE ESTADO et un LP l'année dernière, le nouveau 7" du groupe originaire de Tolède accompagne le n°13 du fanzine Amigo Blas. "Tu coche, tu casa y tu novia (me sudan las pelotas)" est le plus court et le plus efficace des quatre morceaux de ce nouveau disque, sorti au début de l'été par le label madrilène Solo Para Punks ainsi que Beat Generation.


4 septembre 2012

S.A.V. sur Radio Canut : Emission du 4 septembre 2012

S.A.V. reprend du service ! Une émission de rentrée à base de nouveautés punks (The Soupscans, Pens, Sudor, Sänkt) et rock indé (Young Mother, The Music tapes, Big Nils, Trin Tran, Swans, Twerps, The Pheromoans), mélangées à des raretés et à quelques classiques punks plus anciens (Kyra Rubella and the Shanks, Pariapunk, The Nixe, Devo, Hans-a-plast, The Damned). Le tout est à écouter et à télécharger librement ci-dessous. La playlist détaillée est à la suite :



Pour télécharger l'émission (fichier mp3), cliquez ici (clic droit puis "enregistrer la cible du lien sous")

Playlist :

KYRA RUBELLA AND THE SHANKS : Love in a void (1995, Damaged Goods)
YOUNG MOTHER : The Well tempered man (2012, Telephone explosions)
THE SOUPSCANS : Blood sacrifice (2012, Telephone explosions)
PARIAPUNK : Double face (1988, Episodisc)
THE NIXE : Man under my bed (début 80s, rééd. 2008, Polly Maggoo records)
THE MUSIC TAPES : Playing evening (2012, Merge)
BIG NILS : Cuba swag (2012, auto)
TRIN TRAN : Dark radar (2012, Drag City)
SWANS : Mother of the world (2012, Young God)
TWERPS : He's in stock (2012, Underwater people/Chapter music)
DEVO : Uncontrollable urge (1978, Warner Bros records)
HANS-A-PLAST : Spielfilm (1981, No Fun)
THE PHEROMOANS : Grab a chair (2012, Uppset the rythm)
PENS : Hide the kids (2009, De Stijl)
SUDOR : Tu coche, tu casa y tu novia (2012, Solo Para Punks)
SÄNKT : Dött liv (2011, Signaler Fran Ovan)
THE DAMNED : I feel alright (1977, Stiff records)

1 septembre 2012

La Chanson de la semaine (112) : Machtspiel + Sex sex sex (HANS-A-PLAST)

Bizarrement, si, aujourd'hui, des groupes comme KLEENEX/LILIPUT, DELTA 5 ou même ESSENTIAL LOGIC sont assez largement connus, HANS-A-PLAST ne semble pas jouir de la même reconnaissance. Peut-être est-ce dû au fait que le groupe chante en allemand... Toujours est-il qu'HANS-A-PLAST est un des meilleurs groupes de punk du tournant des années 1970-1980 et que leur album "II" a sa place parmi mes préférés du genre. Formé à Hanovre, en 1978, et emmené par la chanteuse Annette Benjamin, le groupe fait partie de cette scène punk ouest-allemande de la fin des années 1970 dont j'ai déjà eu l'occasion de vous dire tout le bien que je pensais d'elle. Pour preuve, deux morceaux géniaux à écouter ci-dessous : "Machtspiel", extrait de l'album II, et "Sex sex sex", extrait du EP du même nom, tous les deux sortis en 1981 sur le label du groupe No Fun.




En bonus, une vidéo live du groupe, enregistrée en 1980 au Rockpalast à Cologne :